Accueil   Accès - plans   Urgences   Plan du site
Mairie 
Bulletin municipal
Discours du Maire
Horaires d'ouverture
Conseil Municipal
Conseil municipal - comptes-rendus
Reunion Publique
CCAS (Centre Communal d'Action Social)
Caisse des Ecoles
Commissions et Syndicats Intercommunaux -
Finances
Réglementation communale
Tarifs communaux
Police Municipale
Mairie > Mairie

Discours du Maire



Discours Arbre de la Liberté - 24/09/2016


maire




Discours d’Inauguration de l’Arbre de la Liberté le 24 Septembre 2016 par M. Samy Benoudiz, Maire d’Aigremont

Monsieur le Sous-préfet, Madame le Conseiller Départemental
Monsieur le Maire de Montesson

Chers collègues du Conseil Municipal,
Messieurs les présidents des associations

Chers Aigremontois,

Chers enfants,

Je vous remercie de nous avoir rejoint pour cette cérémonie de plantation de l’Arbre de la Liberté d’Aigremont en hommage aux victimes des attentats.

Planter un arbre n’est jamais un acte anodin.

Planter un Arbre de la Liberté est acte symbolique, car il nous renvoie un message essentiel, tous les jours, à toutes les saisons, quel que soit l’actualité du moment.

Je l’avais annoncé lors de la cérémonie de vœux de janvier dernier, je souhaitais planter à nouveau un arbre de la Liberté, pour rendre hommage aux victimes d’attentats. Un arbre de la Liberté avait été planté dans le passé. Il n’a pas survécu, il était important pour nous de le remplacer.

Depuis, cette cérémonie des Vœux de janvier 2016, la liste des victimes des attentats s’est hélas allongée.

Aujourd’hui à Aigremont, nous rendons un hommage solennel à toutes les victimes des attentats récents qu'a connu notre pays, et je souhaite vous rappeler ces tristes événements :

  • Le 22 mars 2012 à Toulouse et Montauban; 7 morts : 3 militaires et 4 civils dont 3 enfants de l'école maternelle d'Ozar Hatorah.
  • Le 7 janvier 2014 à Paris attaque de Charlie Hebdo, 12 victimes.
  • Les 8 et 9 janvier 2015 une policière est tuée à Montrouge et 4 autres personnes tuées à l'Hyper Cacher de Paris.
  • Le 3 février 2015 à Nice, trois militaires en faction sont attaqués au couteau.
  • Le 19 avril 2015 à Villejuif, tentative d'attentat sur l'Eglise et assassinat le même jour d'une jeune femme.
  • Le 25 juin à Saint Quentin-Fallavier, le brutal assassinat d'un entrepreneur par son salarié suivi d'une tentative d'attentat dans l'usine Air Products.
  • 13 juillet 2015 projet d'attentat déjoué au Fort Béar dans les Pyrénées Orientales.
  • Le 21 août 2015 l'attaque du Thalys dans le Pas de Calais avec deux blessés qui par leur courage ont fort heureusement évité un carnage.
  • Le 13 novembre au Bataclan 130 personnes, une majorité de jeunes sont tués et des centaines blessés.
  • le 7 janvier 2016, l'attaque du commissariat du 18ème.
  • Plus récent, le lâche attentat de Magnanville qui a vu la mort brutale d'un couple de policiers et l'horrible attentat de Nice le 14 juillet qui a fait plus de 80 morts, hommes, femmes, enfants....


Enfin, l'assassinat du Père Hamel dans son église de Saint Etienne du Rouvray.

On le voit bien, toutes les régions, tous les publics sont aujourd'hui visés.

Nous avons dépassé les seuls attentats à caractère antisémite, pour une vague de violence aveugle qui n'épargne personne : ni enfants ou jeunes, ni adultes; ni civils ou militaires; ni laïques ou religieux. Le constat est là, la violence n'épargne plus personne quel que soit son âge, son origine ou sa religion.

Pendant cette période terriblement difficile, nous avons pu mesurer l'engagement total de nos forces de l'ordre, de la police, la gendarmerie, de l'armée, des pompiers, mais aussi du corps médical aux côtés des citoyens. Ils méritent notre gratitude et notre admiration.

Dans quelques instants nos enfants nous feront le plaisir de nous chanter la Marseillaise, à la mémoire des victimes.

En hommage aux victimes, en soutien aux familles endeuillées et aux forces de l’ordre, plutôt qu’une minute de silence, je vous invite à les applaudir très fort.

==================

Merci

Quelques mots sur l'Arbre de la Liberté.

L’arbre de la liberté est un symbole fort, en France comme dans d'autres pays démocratiques, et ce depuis la Révolution française. Venue d'Amérique, la coutume s’est installée peu à peu en France dès le 18ème siècle. Plantés en grande cérémonie par les uns, déracinés par les autres, il est toujours replanté.

Il est devenu au cours du XIXe siècle un des symboles de la République française avec la Marianne ou la semeuse. Il figure depuis 2002 sur les pièces françaises d'un euro et de deux euros.

Pourquoi avoir choisi l'arbre plutôt qu'un monument en pierre pour symboliser la liberté ? Car l'arbre symbolise aussi la vie, la continuité, l'adaptation, la croissance. L'arbre change à chaque saison, grandit, s'adapte à son environnement, aux nuisances. Mais au final, il survit malgré tout. La Liberté comme l'arbre doit résister, s'adapter, grandir, résister encore... et nous devons veiller à la préserver car elle reste très fragile.

Je ne résiste pas au plaisir de vous lire un extrait du discours de Victor Hugo lors de la plantation de l'Arbre de la Liberté Place des Vosges le 2 mars 1848. "C'est un beau et vrai symbole pour la liberté qu'un arbre ! La liberté a ses racines dans le cœur du peuple, comme l'arbre dans le cœur de la terre ; comme l'arbre elle élève et déploie ses rameaux dans le ciel ; comme l'arbre, elle grandit sans cesse et couvre les générations de son ombre".

L’arbre qui a été planté ici à Aigremont est un Liquidambar, un Copalme d’Amérique (Liquidembar Styracyflua).

Il est originaire de l’est de l’Amérique du Nord. Présent le long des rives du Mississippi et de la rivière Ohio, il pousse également de l’État de New York jusqu’en Floride.

L’arbre a été introduit en Europe vers 1681 où on le cultive comme arbre d’ornement, mais aussi pour son bois et son ambre qui possède des vertus médicinales. Ses feuilles rappellent celles de l'érable, à la différence que celles du copalme sont disposées de façon alterne. Si pendant toute l'année, les feuilles sont vertes, dès le début de l'automne, celles-ci jaunissent puis tournent vers une couleur orangée et rouge. En fin de saison, les feuilles sont pourpres.

L'écorce du tronc est fissurée et devient gris foncé. Elle laisse échapper une résine huileuse – appelée ambre liquide – dont l'odeur rappelle la cannelle.

Quelques mots sur la Liberté,

Les enfants connaissez-vous toutes les formes de liberté. ?

Liberté individuelle, Liberté de pensée, liberté de religion, liberté de conscience, liberté politique, liberté d’expression, liberté de la presse, liberté de mouvement, liberté d’entreprendre, liberté, liberté d’association, liberté syndicale, liberté économique.

Dans notre pays la liberté se décline sous toutes les formes.

Mais n’oublions pas,

Il n’y pas de liberté durable, sans respect de la loi,

Il n’y a pas de liberté sans tolérance les uns vis à vis des autres,

Il n’y a pas de liberté sans bienveillance et solidarité entre les générations.

Aujourd’hui nous plantons notre arbre de la Liberté, dans les années qui viennent, nous en planterons deux autres : l’arbre de l’Egalité puis celui de la Fraternité.

Notre trilogie sera ainsi respectée.


Un grand merci à tous nos élus et à l’équipe municipale qui ont préparé cette cérémonie.

Merci à vous tous d’être venus,

La parole est aux enfants pour la Marseillaise.

Vive la République et vive la France

Mairie - Saint Germain Boucles de la Seine - Vie Pratique - Accès - plans - Contact - Marchés Publics - Urbanisme
© Mairie-Aigremont
Mentions légales